Vacances de février : Jean Castex donne enfin les conditions du reconfinement en conférence de presse

Pour les vacances de février, nous sommes enfin fixés concernant le confinement puisque Jean Castex a donné quelques détails.

Jean Castex
Source : capture Instagram @jcastexpm

Jusqu’à maintenant, les Français avançaient dans une vraie incertitude et ils ne pouvaient pas envisager les de février avec sérénité. Heureusement, a donné une conférence de presse ce jeudi 4 février et il a enfin évoqué le reconfinement. Ce dernier n’est pour l’instant pas mis en place, mais quelques conditions ont été évoquées. Si ces dernières ne sont pas appliquées, le confinement n’aura pas lieu.

Quelles sont les conditions évoquées par Jean Castex ?

Ce jeudi, le Premier a seulement proposé un point d’information avec notamment . À l’aube des vacances de février, il a tenté de rassurer les Français en précisant que la situation était fragile, mais elle reste pour l’instant maîtrisée. De ce fait, le confinement ne sera pas mis en place alors que la zone A sera en congé dès ce 6 février, mais des conditions ont été partagées.

  • Même si nous avons 20 000 contaminations par jour, la situation ne nécessite pas un confinement.
  • Le taux d’incidence est plus faible que celui du mois d’octobre, c’est pour cette raison que le confinement n’est pas validé.
  • Nous comprenons que le confinement sera à l’ordre du jour lorsque le taux d’incidence sera égal ou supérieur à celui du mois d’octobre.

Nous avons enfin une information fiable qui permet d’envisager la suite avec un peu plus de sérénité. De ce fait, pour savoir si le confinement sera déployé ou non, il suffit de regarder le taux d’incidence au fil des jours et de le comparer à celui du mois d’octobre. La date est importante, car Jean Castex et Emmanuel Macron avaient annoncé le second confinement. De plus, le Premier ministre révèle que le taux d’incidence est plus faible alors que le dépistage est toujours aussi important.

Pour Jean Castex, si la situation dévoile une « dégradation forte et rapide », le gouvernement n’hésitera pas à prendre toutes les responsabilités. Lors de cette conférence de presse, il a aussi précisé qu’il fallait retarder l’échéance, mais tout mettre en oeuvre pour l’éviter. ». De ce fait, le gouvernement demande à tous les Français d’être mobilisés pour que la crise sanitaire ne prenne pas d’ampleur dans les prochains jours.

Le renforcement du télétravail en France

Si les vacances de février peuvent se dérouler normalement comme certains peuvent le souhaiter, Jean Castex a précisé qu’il fallait aussi mettre en place un télétravail dès que cela est possible. Il estime que le levier est puissant, mais il n’est pas utilisé assez fréquemment par toutes les entreprises. Cela permettrait réellement de freiner massivement la propagation du virus. La crise demande que des dispositions urgentes et exceptionnelles soient mises en place, il veillera à ce que les sociétés proposent le télétravail lorsque cela est envisageable. Le Premier ministre estime qu’il devient impératif dès que cela est possible notamment pour les sociétés qui évoluent avec Internet.

Il a donné au cours de cette conférence de presse l’exemple des administrations publiques, elles peuvent clairement mettre en place le télétravail dès aujourd’hui. Il veillera à ce que cela soit mis en place.

Les vacances de février pourraient aussi ralentir l’épidémie puisque le milieu professionnel peut être une cause importante pour cette propagation. De ce fait, les Français seront nombreux à rester chez eux et les enfants n’auront pas d’école. Comme les vacances scolaires sont dispatchées sur l’ensemble du mois de février, certains experts espèrent que cela pourrait freiner l’épidémie du coronavirus. En ce qui concerne le confinement, nous avons enfin une information fiable, tant que notre taux d’incidence est plus faible que celui du mois d’octobre, cette mesure ne devrait pas être prise.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.